Comment réussir son investissement immobilier ?

Comment réussir son investissement immobilier ?

Investir dans un bien immobilier, c’est penser à l’extension de son patrimoine. C’est également l’une des stratégies de placement d’argent les plus rentables. Mais il est nécessaire de savoir comment investir dans le domaine et éviter un mauvais placement qui risquerait de vous faire perdre beaucoup d’argent.

Apprendre à placer son argent dans l’immobilier

Avant de placer votre argent dans l’immobilier, vous devez bien vous préparer. Comme tout projet, il est nécessaire d’avoir une bonne stratégie de placement qui va vous permettre d’atteindre des objectifs précis. Cela consiste en une analyse de marché dont le but est d’investir sur un bien qui sera rentable sur le long terme.

Il s’agira également de bien analyser l’environnement du marché ainsi que de l’offre. Cela va vous permettre de connaitre la finalité des discours publicitaires que peuvent avancer les acteurs dans l’immobilier et de connaitre la véracité de ces derniers. Sachez en outre qu’un bon et un mauvais placement dans le domaine immobilier ne se différencient que sur peu de paramètres.

Les analyses que vous effectuerez vous permettront, entre autres, de limiter les risques si vous comptez mettre en location le bien que vous avez acquis. Ainsi, les revenus obtenus de la location pourront couvrir l’investissement et les charges sur le bien, mais également dégager des bénéfices confortables pour l’investisseur.

Analyser la rentabilité dans  le temps

Selon les analystes, le marché immobilier en France présente de nombreux risques. En effet, d’une année à une autre, le prix d’un bien sur un marché particulier peut fluctuer.

Pour éviter de faire un mauvais investissement immobilier dans ce cas, il est recommandé de scruter et de s’informer sur les zones et les types de biens où le rendement dans le locatif est intéressant. Ce qui va vous amener à faire un bon choix de l’offre où placer votre argent. Préférez dans ce cas un bien rentable dans le temps. C’est-à-dire, qui est attractif sur le long terme. En ce sens que le bien présente un minimum de risque et  se trouvant dans un environnement où les risques de vacances sont minimes voire, nuls.

Bien gérer les logements locatifs

En France, la gestion d’un bien ou de plusieurs biens mis en location demande la connaissance d’un certain nombre de documents à préparer. Il existe aussi des procédures régulières qu’il faudra prendre en compte. Si vous avez plusieurs immeubles mis en location, les procédures sont les mêmes pour chaque bien. Si vous en êtes à votre premier bien locatif, des documents spécifiques seront à réunir. Il s’agit entre autres du contrat de bail, de l’état des lieux du logement et des certificats de diagnostic technique si c’est un appartement, de la quittance sur la location, etc.

Une bonne gestion est primordiale si vous voulez avoir une bonne rentabilité sur la location du logement. Si vous n’arrivez pas à assurer la gestion seule, vous pouvez passer par le service d’un gestionnaire. Cependant, il faudra aussi prendre en compte les frais de cet intermédiaire qui peuvent aller de 5 à 10 % du prix de la location.

Comprendre et considérer l’aspect fiscal

Il faut également connaitre les différents dispositifs fiscaux avant de se lancer dans l’investissement immobilier. En effet, si certains peuvent réduire vos impôts, d’autres peuvent devenir de véritables gouffres financiers à votre niveau.

Il faut savoir que certains types d’impôts et taxes seront défalqués sur vos revenus locatifs. Ce qui va fortement réduire vos gains. Si le bien est loué non meublé, comptez jusqu’à 17.2% de taxe sur chaque revenu. Mais en plus de cela, vous devez aussi considérer la taxe sur les revenus et assimilés qui peut faire augmenter le taux de vos impôts jusqu’à 30%.

Pour éviter cela et réduire les taxes et impôts à payer, vous avez les solutions de défiscalisation qui peuvent vous aider. La loi Pinel vous permet par exemple d’avoir une réduction d’impôt jusqu’à 21 % de la valeur totale du bien sur 12 ans. Mais d’autres dispositifs sont également disponibles et qu’il faut connaitre à l’avance avant votre achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *