S’informer via des sources d’information professionnelle

S’informer via des sources d’information professionnelle

La télévision, la radio, les affiches et la presse écrite constituaient principalement les moyens d’information dans les années 80. Or depuis quelques décennies, ces supports médiatiques se sont multipliés et n’ont pas cessé d’évoluer. Cette évolution a été marquée par l’avènement d’internet, apportant beaucoup de changement dans la manière de s’informer. L’internet permet de s’informer par le biais des médias sociaux en ligne, très en vogues en ce moment. Les plus connus sont Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest, Instagram etYoutube, sous forme de podcasts, de vidéos, de fil d’actualités ou de chaînes.


En effet, les citoyens, en utilisant différents moyens, peuvent accéder à tout moment à des informations. D’après les statistiques, pour s’informer, un citoyen passe en moyenne 3h46 par jour devant sa télévision, 2 jours sur 3 en écoutant de la radio en voiture ou dans les transports et 1h22 par jour sur les réseaux sociaux. On recense à peu près 24 millions de personnes qui regardent la télé tous les soirs à 20 heures.En effet, dans la majorité des cas, on obtient directement de l’information via les newsletters, les partages sur les réseaux sociaux ainsi que les notifications.

Tout d’abord, qu’est ce qu’on entend par information ?

Une information se définit comme des faits portés à la connaissance d’un public. Ainsi, elle doit répondre aux trois critères ci-après pour qu’elle puisse être considérée comme une vraie info. En premier lieu,elle doit faire preuve d’intérêt pour le public. Secondement, elle doit être factuelle, c’est-à-dire, fondée sur des faits réels et enfin elle doit être vérifiée, en d’autres termes, les sources d’information doivent provenir directement des personnes concernées telles que les experts, les autorités, les témoins directs, etc.

Les bonnes raisons de s’informer

Il est indéniable que l’information tient un rôle important dans la société actuelle, dans presque tous les domaines. Via des sources d’information professionnelle, les citoyens peuvent obtenir des informations sur la santé, sur un produit et son usage ou ses compositions, sur la politique en termes de décision ou de transparence, sur l’environnement ou encore sur les faits divers.
Par ailleurs, s’informer c’est aussi un moyen d’éviter les dangers. En cas de tempête par exemple, quand on est informé au préalable par les médias, il est possible d’être à l’affût des dangers et ne pas sortir de chez soi.
Effectivement, voici quelques avantages du fait de « s’informer » :

  • permet de se cultiver car c’est un moyen de découvrir ou de connaître davantage sur notre entourage, entre autres la nature voire le fonctionnement de la terre.
  • permet de suivre l’actualité partout dans le monde, comme les évènements sportifs ou bien même les catastrophes.
  • Incite à devenir un bon citoyen responsable. D’après un sondage réalisé auprès de quelques internautes, 38% d’entre eux répondent que ce critère les motive à s’informer.
  • aide à la prise de décisions professionnelles, selon l’avis de 13% des votes.
  • s’agit aussi d’une autre façon de mieux comprendre le monde, d’être au courant de ce qui se passe dans le monde, d’après les réponses d’un tiers des personnes sondées.
  • pousse les gens à obtenir des informations fiables venant d’une source de confiance, selon 40% des consommateurs d’information active. En plus, selon toujours eux, les informations doivent être récentes et ont de l’impact sur la vie quotidienne.

Pour conclure, les informations que l’on entend ne sont pas toutes vérifiées même si certaines sont sûres surtout celles dans les réseaux sociaux ou dans internet. En effet, les fausses nouvelles sur le net se prolifèrent et il n’est pas facile de discerner le vrai du faux.C’est aussi la raison pour laquelle il faut être vigilant envers les informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *