Comment utiliser un sac isotherme ?

Comment utiliser un sac isotherme ?

Accessoire pratique destiné à préserver la température du contenu, le sac isotherme représente une alternative à la glacière, avec un transport plus optimisé. Effectivement, avec les mêmes services qu’une glacière, il bénéficie d’un poids moins élevé, et surtout, il est plus souple, de manière à être moins encombrant. Pour mieux vous en servir, découvrez comment utiliser un sac isotherme

Choisir un sac à la taille et à la forme appropriées à ses besoins

Un sac isotherme est vendu avec une fiche descriptive mentionnant ses dimensions, ainsi que le volume pouvant y être stocké. Pour optimiser l’utilisation de ce type de contenant, il est important d’adapter la taille de l’accessoire utilisé au volume à transporter. Il en est de même pour la forme dans la mesure où il existe des accessoires destinés à une collation, un repas entier, des bouteilles ou des repas incluant des bouteilles. 

Il est aussi recommandé de veiller à la forme du sac isotherme pour optimiser le transport. Effectivement, pour apporter son repas de randonnée, il vaut mieux privilégier le sac à dos. Sinon, les autres modèles, en différents formats, bandoulières, valisettes ou vanity, à porter à la main peuvent convenir pour le transport et stockage dans une voiture, en pleine nature ou au bureau. 

Utiliser un sac isotherme de la bonne manière

Un sac isotherme pour préserver la fraicheur du contenu

Un sac isotherme sert à la conservation d’aliments à l’intérieur du sac pendant un certain temps à une température stable et identique avec celle dont elle été à l’introduction. Cela peut durer de quelques heures à une journée en fonction des matières de fabrication. 

Effectivement, des matériaux spécifiques ont été adoptés pour la fabrication de cet accessoire de manière à lui permettre de garder la température et préserver la fraîcheur des aliments jusqu’au repas. En même temps, cet accessoire protège le contenu des températures extérieures.

Des packs réfrigérants pour optimiser l’utilisation du sac isotherme

Pour optimiser la préservation de la température et surtout la fraîcheur du contenu, notamment en été, il est indispensable d’utiliser un pack réfrigérant. Pour ce faire, il faut mettre le pack au congélateur durant une nuit entière. Une fois dans le sac isotherme, l’accumulateur de froid libère de la fraicheur dans le sac pendant plusieurs heures pour conserver correctement tous les aliments qu’il contient, que ce soit fruits, légumes, compotes, laitages, gâteaux, boissons ou encore sandwich. 

A défaut de pack réfrigérant, il est aussi possible d’utiliser un tupperware rempli d’eau. Le principe reste le même, la congélation durant la nuit avant utilisation. 

Dans la mesure du possible, il vaut mieux éviter d’utiliser des glaçons qui, à la décongélation, laisseront plein d’eau dans le sac. 

Mise au frais du sac et des aliments avant utilisation

L’utilisation d’un sac isotherme est intéressante dans la mesure où il préserve la bonne température des aliments. Pour optimiser le délai de conservation, il est aussi possible de mettre le sac au préalable dans le réfrigérateur, voire même le congélateur. Pour ce faire, il est préférable de laisser l’accessoire ouvert. 

De la même manière, il est également recommandé de placer les aliments, boissons et boîtes prévus être transportés dans le sac dans le réfrigérateur pour qu’ils s’imprègnent de la fraîcheur. Cette astuce de refroidissement préalable contribue à mieux garder la température au frais pour des salades composées, sandwich, compotes ou charcuterie. 

Autant que possible, il convient aussi d’emballer les aliments dans du papier aluminium pour optimiser la conservation dans le sac. 

Veiller à garder le sac fermé pour optimiser sa performance

Dans la mesure du possible, il est préférable de s’assurer de garder le sac isotherme fermé quand il n’est pas utilisé. Effectivement, l’ouverture du sac permet à l’air frais de s’échapper, d’où l’importance de le garder fermé ou de le refermer rapidement après utilisation. 

Bien entretenir son sac isotherme 

L’entretien fait partie intégrante de la bonne utilisation du sac isotherme. En l’occurrence, pour optimiser la performance de cet accessoire, il convient de bien le nettoyer après chaque utilisation. Pour ce faire, il suffit de laver l’intérieur avec de l’eau claire et du savon. Ensuite, il reste à le rincer et à bien le sécher. Le séchage est très important dans la mesure où l’eau qui s’accumule à l’intérieur peut être à l’origine de la prolifération de bactéries. 

Pour l’extérieur, le nettoyage doit être adapté au type de matière de fabrication. Ainsi, le sac isotherme à parois souples sera lavé avec de l’eau savonneuse avant d’être rincé. Le même traitement convient pour tous les accessoires flexibles (polyester et nylon). Pour un sac en tissu, il faudra être un peu plus attentionné dans la mesure où le tissu absorbe des salissures. 

Il est à noter que le sac isotherme est composé d’un intérieur double de feuille résistante. Des couches de matériaux isolants se trouvent entre la couche interne et la couche externe. Il s’agit de feuilles minces, mais denses permettant de préserver la température interne plus stable durant des heures. Un entretien correct permet de bénéficier longtemps de la performance de cet accessoire flexible, fin et pratique. 

Connaître le temps estimatif de conservation du sac isotherme

Afin de mieux utiliser son sac isotherme, il est important d’en connaître le fonctionnement. Aussi, il faut s’informer sur la durée moyenne de maintien de la température de l’accessoire. En règle générale, ces caractéristiques varient en fonction de la marque et des matières de fabrication. Sinon, il est tout de même possible de définir à peu près le temps de conservation à partir de quelques données.

A titre d’exemple, pour une température extérieure de 20°C et une température intérieure du sac isotherme de 18,9°C, la meilleure option consiste à utiliser 2 accumulateurs de 200 ml, soit au total 400 ml de volume de glace congelés à -18°C. En mettant ses pains de glace congelés dans le sac vide à 8 h 00 du matin, ils font descendre la température de l’intérieur à 10°C en 10 minutes. Une fois fermé, le sac garde une température en dessous de 17°C jusqu’à 16 h 00. 

D’un autre côté, aux mêmes températures extérieures et intérieures, et en utilisant 4 accumulateurs au lieu de 2, la température descend à 0.5°C en moins de 10 minutes. Aux mêmes conditions, la température intérieure  reste en dessous de 10°C jusqu’à 16 h 00. 

Enfin, il faut retenir que le fait de mettre une boîte isotherme dont le contenu est chaud n’altère en rien la température à l’intérieur du sac isotherme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *