Comment s’expatrier ?

Comment s'expatrier ?

De nombreuses personnes à travers le monde choisissent de vivre à l’étranger et de s’implanter ailleurs que dans leur pays. Que ce soit pour une raison professionnelle, ou tout simplement par choix, l’expatriation devient de plus en plus courante ces derniers temps. Il ne s’agit pas d’un hasard, puisque l’expatriation nécessite une préparation, et des conditions s’imposent pour la réussir. Découvrez des conseils pour savoir comment s’expatrier

Partir en toute connaissance de cause

Sortir de sa zone de confort représente une étape difficile à franchir, et l’expatriation en fait partie. Il s’agit d’un virage important dans la vie d’un individu, dans la mesure où il doit quitter son pays, ses amis, sa famille pour s’installer à l’étranger, dans un pays inconnu. Dans ce cas, il faut que la décision soit prise en toute conscience pour pouvoir entamer les démarches et savoir comment s’expatrier, surtout qu’il s’agit d’un virage important dans la vie. 

En premier lieu, il est primordial de s’informer sur les conditions de vie du pays d’accueil, que l’expatriation se fait en individuel ou en famille. Cela permet de mieux appréhender le pays, de manière à limiter l’impact du choc culturel et d’optimiser l’intégration. Cela peut se faire via un voyage de repérage, ainsi qu’au contact avec la communauté d’expatriés pour se mettre en condition. 

L’apprentissage de la langue

L’expatriation représente un acte d’une grande dimension culturelle, d’où la nécessité de savoir parler la langue avant de partir, ou du moins en apprendre les bases. Il s’agit d’une manière d’anticiper les procédures administratives, les urgences médicales ou encore les courses. Une fois sur place, s’intégrer à la société permettra d’en apprendre plus, de s’immerger et de trouver ses marques. 

Les démarches administratives

Dans le cadre de l’organisation de son expatriation, il existe d’autres aspects à prendre en compte. Cela concerne notamment les différents préparatifs incluant l’organisation du déménagement international, les formalités administratives, ainsi que le choix des établissements scolaires des enfants et leurs inscriptions. 

Au même titre, un départ serein est basé sur la préparation, et cela inclut une assurance expatrié. Il est aussi recommandé de régler la situation bancaire, notamment pour un compte épargne, qui doit être clôturé. Côté fiscal, il est aussi important de s’assurer d’avoir une situation fiscale en règle. Effectivement, un propriétaire qui perçoit des revenus dans son pays est tenu de s’acquitter de ses impôts. En revanche, les activités professionnelles réalisées exclusivement dans le pays d’accueil peuvent être exonérées de tout impôt dans son pays. 

Se munir des documents utiles

L’anticipation est le mot d’ordre d’une expatriation réussie. En l’occurrence, il est impératif de préparer à l’avance les documents nécessaires, entre autres le visa, les titres de séjour, ainsi que les permis de travail et les contrats y afférents. 

Chaque membre de la famille doit disposer d’un extrait d’acte de naissance récent, ainsi que de la carte de groupe sanguin, carnet de santé, carnet de vaccinations international et ordonnances. En cas de départ en famille, le livret de famille, l’extrait d’acte de mariage, ainsi que les différents dossiers scolaires sont à  prioriser. 

Il est aussi préférable de penser à apporter son permis de conduire ou de le convertir en permis de conduire international en fonction du pays d’accueil. De la même manière, les attestations d’assurance doivent être prêtes avant le départ. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *