4 aspects mal compris de la culture chinoise

4 aspects mal compris de la culture chinoise

La Chine est un pays emblématique à bien des égards. L’histoire de sa civilisation remonte à plus de 5 000 ans, et ses influences dans nombre de pays d’Asie du Sud-Est sont encore présentes aujourd’hui. En fait, la culture chinoise est forment liée à son histoire, et c’est un amalgame de traditions anciennes et de l’intégration de concepts plus modernes.

Tels le Ying et le Yang, la culture chinoise est un mélange entre traditions et modernité, où tout se mélange pour former quelque chose d’harmonieux. Pourtant, si certains aspects font partie de notre quotidien, ils sont souvent mal compris ou ont été déformés de leur signification d’origine.

Le Kung-fu ne désigne pas uniquement les arts martiaux chinois

À partir des années 1960, l’occident a vu arriver dans ses salles de cinéma de nombreux films mettant en scène des combats de Kung-fu. Qui n’a jamais vu un film avec Bruce Lee et plus tard, Jackie Chan ?

Pourtant, le Kung Fu ce n’est pas seulement l’art d’envoyer des coups-de-pied et des coups-de-poing, c’est une véritable philosophie de vie. Et pour bien comprendre cela, il faut revenir à l’origine du terme.

En chinois, Kung fu se dit gōngfū (功夫) et désigne toute pratique ou maîtrise qui a été acquise à la suite d’un long travail. Ce n’est donc pas uniquement lié aux arts martiaux, mais peut également s’appliquer à la cuisine, à la musique, à l’artisanat.

Le Feng shui n’est pas ce que vous croyez

Les origines du Feng Shui remontent aux origines de la civilisation chinoise et se perdent dans la nuit des temps. C’est un terme qui signifie littéralement « vent et eau », et qui consiste à canaliser l’énergie présente dans tout ce qui existe afin d’améliorer la relation entre l’Homme et la nature.

On est donc bien loin du charlatanisme actuel qui consiste à vous dire dans quel sens doit s’ouvrir la porte de votre chambre ou de quelle couleur doit être votre canapé.

Ironiquement, les occidentaux redécouvrent que construire une habitation mieux intégrée dans son environnement permet de la rendre plus agréable à vivre et plus économe. Ce que l’on appelle aujourd’hui le « bioclimatique », les anciens Chinois l’avait déjà découvert il y a des milliers d’années.

Le Feng Shui est une véritable science, mais qui ne s’appuie pas sur les mêmes concepts que la science classique. Pourtant, nombre de concepts trouvent aujourd’hui des applications concrètes afin que l’Homme et la nature vivent en harmonie. 

Vous ne connaissez pas la véritable cuisine chinoise

Nems, samoussa, rouleau de printemps ; tout ce que vous trouvez dans ces buffets à volonté chinois, n’a absolument rien à voir avec la cuisine chinoise. 

Non, la cuisine chinoise ne baigne pas dans une sauce grasse, au contraire, elle est souvent légère et raffinée. En revanche, il est difficile de parler de « la » cuisine chinoise tant elle est autant diversifiée que le territoire chinois est étendu.

La culture chinoise met en avant 8 grandes cuisines traditionnelles, qui ont chacune leurs caractéristiques. Par exemple, celle du Sichuan est piquante, celle du Shandong est plutôt salée, etc.

La prochaine fois que vous voudrez goûter de la véritable cuisine chinoise, allez plutôt dans un petit restaurant de quartier. Et s’il y a des Chinois à table, c’est que ça doit être bon !

Le Qipao n’est pas simplement une robe chinoise moulante et sexy

Depuis quelques années, le monde de la mode s’inspire de la culture asiatique en général pour créer de nouvelles tendances. Et il y a une robe chinoise qui n’y a pas échappé : le Qipao. Sauf que beaucoup des femmes qui portent cette tenue, ignorent complètement ce qu’elle symbolise.

En 1912, après le renversement de la dernière dynastie impériale, la République de Chine a été instaurée. Alors que le régime peinait à réformer le pays, des intellectuels ont commencé à s’inspirer des concepts occidentaux. 

C’est notamment le cas des femmes qui, habillées d’un Qipao, ont manifesté pour plus de liberté, l’accès à l’éducation et une meilleure reconnaissance de leur statut. Le Qipao est ainsi le symbole de l’émancipation de la femme chinoise.

Lorsque aujourd’hui certaines marquent lancent des modèles de Qipao hyper sexualisés pour plaire aux hommes, cela va à l’encontre même du symbole de cette robe, qui était de faire évoluer le statut de la femme en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.